Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

Technique de régénération par biostimulation offrant des résultats spectaculaires.

Le traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

Votre visage est fatigué, marqué par le temps ? Vos cernes sont de plus en plus apparents ? Vous constatez un relâchement cutané ? Vous perdez vos cheveux ? Le traitement de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est peut-être votre solution! En stimulant le mécanisme de régénération de la peau, il a pour effet de restaurer l’élasticité, la texture et la structure de celle-ci tout en ralentissant son processus de vieillissement.

Le traitement de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) agit à plusieurs niveaux : il revitalise, tonifie et redensifie la peau ; il diminue les cernes et l’apparence des cicatrices, puis il stimule la repousse des cheveux.
 
« La régénération tissulaire (autologue), grâce aux facteurs de croissance et aux cellules souches présents dans le plasma, est la médecine de pointe du 21ème siècle » Dr Alain Gondinet (spécialiste mondial, France)
 
Les résultats obtenus par cette technique de biostimulation sont spectaculaires. Le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est sécuritaire, biocompatible et approuvé par Santé Canada.

Prix du traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP)


Selon la région à traiter une consultation personnalisée permettra de définir vos besoins et le montant de la prestation. Le tarif d’une séance de PRP débute à 575$.

Galerie Avant - Après : Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

Cliquez sur l'image pour afficher d'autres photos

text_1
text_1
text_1
text_1
text_1
text_1
text_1

Indication du traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP)


Le vieillissement naturel de la peau est dû à un déséquilibre évolutif entre la destruction et le renouvellement des composantes dermiques telles que le collagène, l’élastine, l’acide hyaluronique et d’autres cellules.

Le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est un traitement indiqué pour les conditions suivantes :
  • Peau fine et déshydratée du visage et des mains ;
  • Manque de volume, rides et sillons marqués ;
  • Cernes ;
  • Rides du cou et du décolleté ;
  • Vergetures/cicatrices d’acné ou d’hypertrophie ;
  • Perte de cheveux, calvitie, perte de densité pilaire ;
  • Patient(e) post chimio/cancer en rémission.

Pour plus d'information ou prendre rendez-vous, contactez-nous !

Prenez rendez-vous !

Historique du traitement au plasma riche en plaquettes (PRP)


Les premiers essais avec des concentrés plaquettaires autologues ont été réalisés dans les années 1970 pour des indications en chirurgie maxillo-faciale, puis dans les années 1980 pour traiter des ulcères chez les diabétiques. Par la suite, l’emploi de ce procédé s’est largement développée dans les années 1990 en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, notamment en médecine et chirurgie afin d’accélérer la cicatrisation cutanée chez les grands brûlés. C’est depuis les années 2000 que le traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est utilisé en médecine esthétique. 

Que se passe-t-il lorsque vous recevez un traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Mécanisme d’action A-PRP

OM Signature - Mécanisme Plasma Riche en Plaquettes - PRP -  Clinique Esthétique Médicale Rive-Sud

Lorsque le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est injecté dans une région choisie, il provoque une légère réaction inflammatoire qui déclenche une cascade de cicatrisation.  Au fur et à mesure que les plaquettes s’organisent dans la zone de traitement, elles libèrent des enzymes induisant une réponse de cicatrisation tissulaire.
 
La libération des cellules souches et facteurs de croissance agissent comme de véritables messagers pour activer la mise en route des mécanismes de régénération. Un effet de resserrement des fibres de la peau renforce alors la zone traitée : l’élasticité, la texture et la structure de la peau sont ainsi restaurées.
 

Mécanisme d’action A-PRP + Sérum de Thrombine autologue (ATS)
 

OM Signature - Mécanisme Thrombine - PRP -  Clinique Esthétique Médicale Rive-Sud

Un effet de remplissage adapté pour l’atténuation des rides profondes ainsi que pour la restauration de volume peut être obtenu en utilisant le traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) combiné à la thrombine, une molécule induisant la coagulation aussi contenue dans le sang.
 
La thrombine est alors mélangée au fibrogène provoquant une réaction de polymérisation, engendrant la formation d’un réseau tridimensionnel (3D) de fibrines. Ce réseau emprisonne par la suite les plaquettes, les globules blancs, les fibroblastes, les facteurs de croissance et les cellules endothéliales.
 
Ce réseau tridimensionnel sera injecté en rétrograde dans la zone où l’on veut créer du volume. Il sera transformé en tissu de granulation, puis en tissu conjonctif mature. Cela aura pour effet de produire un tissu identique à celui entourant la zone d’injection.

Les effets thérapeutiques du traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP)


Le traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ne corrige pas les imperfections une à une ; il régénère plutôt de manière globale une zone à corriger. Vous remarquerez des changements immédiats suite au traitement de la peau. Dans les 15 jours suivant la première séance, la qualité de la récupération est absolument remarquable. Les ridules sont lissées, puis le teint et la texture sont améliorés. La peau reprend ainsi son élasticité et son galbe. Le résultat optimal sera obtenu environ 10 semaines après la première séance.
 
Il est toutefois souhaitable de respecter le protocole comportant plusieurs séances afin d'obtenir les meilleurs bénéfices du traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP). En général, le protocole initial propose de 3 à 5 séances à raison d’un traitement aux 3 à 4 semaines. Ce protocole sera personnalisé en fonction de l’analyse de votre type de peau, des zones à traiter, ainsi que de votre mode de vie. Une fois les résultats obtenus, il est recommandé d’effectuer les soins d’entretien tous les 4 à 6 mois selon votre condition.
 
Les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre car le procédé repose sur l’utilisation de vos propres cellules et de votre capacité naturelle de régénération.

De façon générale, voici ce que nous remarquons :
  • Éclat du teint ;
  • Revitalisation du derme déshydraté et de l’aspect « froissé » du visage, du cou, du décolleté et des mains ;
  • Atténuation des rides et des ridules ;
  • Tonification de la peau (resserrement des pores dilatés de la peau) ;
  • Repulpage et redensification de la peau ;
  • Diminution et amélioration de l’apparence des cicatrices.
 

En ce qui concerne le traitement des cheveux, les résultats sont variables. Après une possible accentuation passagère de leur chute (expulsion des cheveux en phase télogène), on remarque une nette diminution de leur perte dès la deuxième séance. Les repousses capillaires apparaitront normalement après 2 à 3 mois à la suite du premier traitement de Plasma Riche en Plaquettes (PRP). Les cheveux seront plus brillants et soyeux que jamais. On constate également un phénomène de recoloration.

La procédure du traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP)


Le traitement débutera après avoir complété les différentes étapes de la consultation et procédé à la prise de photos. L’analyse personnalisée de votre type de peau, des zones à corriger et de vos habitudes définira le nombre de séances requises.
 
La procédure sera réalisée par Cassiopée, infirmière formée par le Dr Alain Gondinet précurseur du traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) en France.
 
Selon des études cliniques, la plupart des auteurs ne recommandent pas l’utilisation d’une anesthésie locale avant l’injection du Plasma Riche en Plaquettes (PRP), pour éviter de modifier le pH local. Le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) étant très pH-dépendant, l’anesthésie aurait comme conséquence d’entraver les résultats. Après avoir fait des recherches et des lectures approfondies à ce sujet, Cassiopée utilise une technique de mésothérapie qu’elle a créée afin de rendre le traitement pratiquement indolore.
 
La région à injecter est préalablement démaquillée et désinfectée. Pour votre sécurité, le matériel utilisé est stérilisé et à usage unique. Selon un protocole rigoureux, l’intervention consiste d’abord à faire un prélèvement sanguin par ponction veineuse d’environ 8 à 16 ml selon le besoin du ou de la patient(e). Cet échantillon sera ensuite centrifugé pendant 5 minutes afin d’obtenir 4 à 10 ml de plasma (A-PRP). Le plasma recueilli est de couleur dorée et a une consistance très fluide. Il contient une quantité très concentrée de plaquettes, de facteurs de croissance et de cellules souches. Ces composantes naturelles de votre propre organisme sont alors mises à profit afin d’induire le processus de régénération tissulaire.
 
La mésothérapie à l’aide de fines aiguilles est la technique d’injection indiquée pour le traitement d’A-PRP. Selon la condition à traiter la technique de papules et/ou nappage pourrait être utilisée. Fréquemment des techniques mixtes sont utilisées afin d’améliorer l’efficacité du traitement. 
 
Une fois le traitement terminé, le plasma excédant sera laissé à sécher sur la peau. Un masque composé de plasma (0.5ml), spécialement préparé par Cassiopée, ainsi qu’une crème hydratante - augmentant la microcirculation et ayant des propriétés calmantes - seront massés sur la peau jusqu’à leur pénétration complète. Cela aura pour objectif de bien détendre l'organisme afin de favoriser la sécrétion d'endorphines qui jouent un rôle important dans le processus de régénération.
 
Il est recommandé de ne pas laver la région traitée durant les 4 heures suivant l’intervention. Il est important de respecter le protocole de traitement qui vous aura été présenté lors de la consultation afin d’optimiser la réussite. Les tissus seront restructurés, revitalisés, régénérés ; ce qui vous motivera à vouloir entretenir votre peau « rajeunie ». Vous le constaterez vous-même : les résultats seront spectaculaires!
Pour une apparence sereine et reposée, osez OM Signature !
514-866-6739 (OSEZ)

Avantages OM Signature


Votre visage est perçu comme une œuvre d’art.

Temps et écoute accordés aux besoins et objectifs du client.

Aucun frais pour les visites de suivi.

Nous utilisons les Kit RegenLab, précurseur de la technologie de Plasma Riche en Plaquettes.
OM Signature RegenLab Plasma Riche en Plaquettes Clinique Esthétique Médicale Rive-Sud
Selon des études cliniques, la plupart des auteurs ne recommandent pas l’utilisation d’une anesthésie locale avant l’injection du PRP étant donné que celui-ci modifierait le pH local. Le PRP étant très pH-dépendant, l’utilisation d’une anesthésie locale aurait comme conséquence d’affecter les résultats. Suite à de nombreuses recherches et lecture, Cassiopée utilise une technique de mésothérapie qu’elle a créée rendant le traitement pratiquement indolore.

Un masque composé d’une crème hydratante augmentant la microcirculation et ayant des propriétés calmantes sera appliqué sur la peau en fin de traitement.

Les produits de soin de la peau permettront de prolonger votre investissement.

Questions - Réponses : Le traitement au Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

À quel âge peut-on commencer le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

En fait, ce n’est pas une question d’âge. Étant donné que le processus de vieillissement est différent pour chaque personne, les traitements de PRP peuvent être considérés dès que les signes de vieillissement deviennent apparents ce qui permettra de retarder l’inévitable et de s’assurer de profiter de ce biostimulant naturel offrant des résultats spectaculaires. Le traitement pourrait donc être envisagé dès l’âge de 30 ans.

Y a-t-il des consignes à respecter afin de me préparer au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Le jour du traitement, il est préférable de prendre un bon repas et de bien vous hydrater. Vous pouvez également prendre du Tylenol une à deux heures avant le traitement.
De façon à réduire au minimum la survenue d’ecchymoses, il est important d’éviter la prise de substances ou de médicaments ayant pour effet d’éclaircir le sang. Dans la mesure du possible, ne consommez pas de médication anti-inflammatoire (Aspirine (sauf si elle a été prescrite par votre médecin pour une condition de santé), Motrin, Advil, etc), les suppléments d'ail, le thé vert, l'huile de lin, l'huile de foie de morue et les acides gras essentiels ou toute autre substance pouvant interférer avec la coagulation du sang (vitamine A, E ou C ; Oméga ; Ginkgo Biloba) dans la semaine précédant le traitement. De plus, il est préférable de ne pas boire d’alcool (5 jours avant) et de ne pas s’exposer au soleil la veille et le jour du traitement.
Ce traitement est déconseillé si vous avez un événement important dans les 3 ou 4 semaines après l'injection en raison du potentiel d’ecchymoses et d'enflure.

Le traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est-il douloureux ?

Suite à de nombreuses recherches et lecture, Cassiopée utilise une technique de mésothérapie qu’elle a créée rendant le traitement pratiquement indolore.
Selon des études cliniques, la plupart des auteurs ne recommandent pas l’utilisation d’une anesthésie locale avant l’injection du PRP étant donné que celui-ci modifierait le pH local. Le PRP étant très pH-dépendant, l’utilisation d’une anesthésie locale aurait comme conséquence d’affecter les résultats.

Puis-je reprendre mes activités ou y a-t-il une période de convalescence après avoir eu un traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Aucune période de convalescence n’est à prévoir, la plupart des patients(es) reprenant leurs activités aussitôt sorties de la clinique.
Il peut néanmoins survenir dans certains cas :
  • Ecchymoses, rougeurs peuvent apparaître aux sites d’injection.  Une légère sensibilité et une sensation de chaleur et de tension superficielle de la peau. (Ces sensations transitoires sont dues au déclenchement du processus de stimulation et devraient se résorber dans un délai maximal de 24 à 36 heures après le traitement).
  • Un léger œdème qui normalement se résorbe dans un délai maximal de 24 à 36 heures post- traitement.

Suite au traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP), est-ce que le résultat est immédiat ?

Pour le traitement de la peau, vous constaterez des changements immédiats (sauf pour les cheveux). Dans les 15 jours suivants la première séance, la qualité de la récupération est tout simplement remarquable. Les ridules sont lissées, la teinte de la peau et la texture sont améliorées. La peau reprend son élasticité et son galbe. De semaine en semaine, les résultats deviendront de plus en plus évidents. Le résultat optimal sera obtenu environ 10 semaines après la première séance.
Cependant, en ce qui concerne le traitement des cheveux, les résultats évolueront de façon différente. Après une possible accentuation passagère de la chute des cheveux (expulsion des cheveux en phase télogène), une très nette diminution de la chute est habituellement constatée après la deuxième séance. De plus, la texture des cheveux s’améliore, ils deviennent plus brillants et soyeux. Le cuir chevelu peut devenir plus sensible et présenter une sensation de picotement liée à la revitalisation. Les repoussent, quand elles surviennent, seront visibles après 2 à 3 mois.

Existe-t-il des restrictions ou des consignes suite au traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Éviter de laver la région traitée pour 4 heures après le traitement.
Jusqu’à ce que l’enflure ou la rougeur se résorbe, évitez d’exposer la région traitée à des chaleurs intenses ou à des froids extrêmes.
Il est préférable d'éviter le maquillage pendant 12-24 heures.
Évitez les exercices intenses et la chaleur pendant 3 jours.
Ne pas appliquer de produits potentiellement irritants pour 2 jours (Retin-A, l'acide glycolique, le peroxyde de benzoyle, de l'hydroquinone, etc). 
Évitez la chaleur intense (soleil, sauna, hammam) ou un froid extrême pendant les 2 premières semaines pour éviter l'inflammation de la région traitée.
Évitez les traitements lasers, LIP ou resserrement de la peau dans la zone injectée pendant au moins 2-3 semaines.

Combien de temps les effets d’un traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) durent-ils ?

L’effet du traitement PRP varie en fonction de la qualité de la peau, l’âge et les antécédents du ou de la patient(e). En général, il est recommandé d’effectuer des traitements d’entretien à tous les 4 à 6 mois.

Y a-t-il des effets secondaires associé au traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Étant donné que le PRP est 100% biocompatible, les risques associés sont minimes, voire inexistants.
Il peut néanmoins survenir dans certains cas :
  • Ecchymoses, rougeurs peuvent apparaître aux sites d’injection.  Une légère sensibilité et une sensation de chaleur et de tension superficielle de la peau. (Ces sensations transitoires sont dues au déclenchement du processus de stimulation et devraient se résorber dans un délai maximal de 24 à 36 heures après le traitement).
  • Un léger œdème qui normalement se résorbe dans un délai maximal de 24 à 36 heures post- traitement.

Quels sont les effets indésirables liés au traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Le PRP a été utilisé dans de nombreuses études cliniques sur la cicatrisation des plaies chirurgicales et chroniques sans aucune manifestation d’effets indésirables.
Étant donné que le PRP est 100% biocompatible, les risques associés sont minimes, voire inexistants.
Dans de très rares cas et chez les patients(es) présentant un potentiel allergique important, des œdèmes peuvent survenir suite à un processus inflammatoire plus important que la normale.

Est-ce qu’une visite de suivi est nécessaire suite à un traitement Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ?

Une rencontre de suivi 3 mois après la dernière séance est nécessaire pour procéder à une évaluation et prise de photos. Par la suite, il est recommandé d’effectuer les traitements d’entretien tous les 4 à 6 mois selon la qualité de la peau, l’âge et les antécédents du ou de la patient(e) (exposition solaire importante, tabagisme).